Formulaire de renonciation au droit de rétractation

Vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours. Vous souhaitez réaliser les prestations proposées par nos services avant la fin de ce délai de rétractation, afin de respecter la réglementation nous vous demandons de remplir ce formulaire afin de renoncer à votre droit. Sans ce formulaire transmi, nous ne serons pas en mesure de réaliser la prestation dans les délais impartis et ne pourrons être tenu pour responsable.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Identité
Je renonce expressement en cochant cette case à mon droit de rétractation concernant la commande précisée dans ce formulaire

Extrait Article L.221-25 du code de la Consommation:

Si le consommateur souhaite que l'exécution d'une prestation de services ou d'un contrat mentionné au premier alinéa de l'article L. 221-4 commence avant la fin du délai de rétractation prévu à l'article L. 221-18 et si le contrat soumet le consommateur à une obligation de payer, le professionnel recueille sa demande expresse par tout moyen pour les contrats conclus à distance et sur papier ou sur support durable pour les contrats conclus hors établissement. Il demande au consommateur de reconnaître qu'après qu'il aura entièrement exécuté le contrat, celui-ci ne disposera plus du droit de rétractation.
Le consommateur qui a exercé son droit de rétractation d'un contrat de prestation de services ou d'un contrat mentionné au premier alinéa de l'article L. 221-4 dont l'exécution a commencé, à sa demande expresse, avant la fin du délai de rétractation verse au professionnel un montant correspondant au service fourni jusqu'à la communication de sa décision de se rétracter ; ce montant est proportionné au prix total de la prestation convenu dans le contrat. Si le prix total est excessif, le montant approprié est calculé sur la base de la valeur marchande de ce qui a été fourni.
Aucune somme n'est due par le consommateur ayant exercé son droit de rétractation si sa demande expresse n'a pas été recueillie en application du premier alinéa ou si le professionnel n'a pas respecté l'obligation d'information prévue au 9° de l'article L. 221-5.